En raison de l'épidémie de COVID-19, la distribution du courrier est perturbée.
Il se peut que vous receviez le revue plus tardivement que d'habitude.

Comptes-rendus

Dégustation des vins d'Issy-les-Moulineaux

Une verticale exceptionnelle
Une verticale exceptionnelle

Yves Legrand, célèbre caviste d’Issy-les-Moulineaux (Le Chemin des Vignes) a organisé cet été avec l’aide de sa fille Aude et de la Confrérie Saint-Vincent locale une incroyable dégustation verticale de douze millésimes d’un vin blanc produit… devant sa cave.

 

Il fut un temps ou le vignoble de l’Ile-de-France couvrait de très nombreux coteaux de la région parisienne pour alimenter la capitale et sa banlieue d’un “vin boisson”, léger en alcool et en densité de matière. Mais l’arrivée de l’ère industrielle au XIXe siècle a progressivement détruit ce vignoble qui est passé de 45 000 ha à quelques rangs de vignes en 1950. Mais certains passionnés ont repris le flambeau. Tout le monde connaît bien entendu le carré de vignes de la très touristique Butte Montmartre à Paris, mais ils sont moins nombreux à savoir que, dans beaucoup de villes de la proche banlieue parisienne, plusieurs associations ont relancé quelques arpents de vignes qui produisent quelques bouteilles de vin. C’est le cas à Issy-les-Moulineaux où un caviste passionné, Yves Legrand, a redonné vie à une vigne sur les coteaux qui jouxtent sa cave du Chemin des Vignes, à un endroit où se situait autrefois une partie du vignoble francilien. La première plantation eut lieu le 14 février 1989 sur… 2,22 ares et la première vendange se déroula le 8 octobre 1992, la micro parcelle comprenant environ 65 % de chardonnay et 35 % de pinot beurot qu’on appelait auparavant fromentin.

Aujourd’hui le “vignoble” comprend 500 pieds de vignes, dont 320 de chardonnay et 180 de pinot beurot (les deux en sélection massale pris dans une pépinière alsacienne). La vigne a été conduite en bio et, depuis 2016, en permaculture. La récolte annuelle varie, selon les millésimes, entre 100 et 250 litres qui sont élevés neuf mois en fût et mis en bouteille après un très léger sulfitage. C’est donc ce vin blanc que nous avons eu le plaisir de goûter en compagnie de quelques confrères de la presse viticole française.

 

Une belle surprise !

Pour tout vous avouer, j’étais amusé d’avance par cette dégustation un peu insolite, mais également légèrement dubitatif quant à la qualité de ce que l’on allait nous servir, ayant quelques doutes, non sur la qualité du travail de la micro équipe chargée des vignes et de la vinification, mais sur la maturité de raisins sous le climat parisien… Et bien j’avais tort et, dès le premier vin, j’ai compris que j’étais face à un vin “normal”, qu’à l’aveugle j’aurais pu mettre dans plusieurs régions (Mâconnais en particulier), mais certainement pas à Issy !

Yves Legrand nous a donc proposé douze millésimes, de 2007 à 2018. Il n’y que deux bouteilles qui m’ont paru en peu “en-dessous”, c’est le 2007 et le 2013. Sinon, toutes les autres étaient véritablement d’un bon à très bon niveau avec de beaux équilibres et des maturités insoupçonnables pour le “terroir” local. Les trois derniers millésimes en particulier (2016, 2017 et 2018) ont produit de très jolis vins bien mûrs avec parfois des notes presque exotiques et un équilibre sans faille. Trois bouteilles au niveau d’un joli vin du Mâconnais, la parenté m’a une fois de plus semblé assez évidente.

Informations pratiques

Ce vin est en vente (40 €) à la cave d’Yves et Aude Legrand, Le Chemin des Vignes, 113, avenue de Verdun, 92130-Issy-les-Moulineaux. Tél. : 01.46.38.90.51. Le produit des ventes est reversé à l’association de la Confrérie Saint-Vincent d’Issy-les-Moulineaux.