En raison de l'épidémie de COVID-19, la distribution du courrier est perturbée.
Il se peut que vous receviez le revue plus tardivement que d'habitude.

Vignobles de France

Un pas de plus vers la transition écologique dans le faugérois

Vendanges 2019 crédit photo Diabolo Bohème

Lors de notre article sur Faugères (R&B 133), nous avions souligné la démarche volontairement collective mise en place par sa présidente Nathalie Caumette pour amener l’ensemble des producteurs vers des pratiques qui respectent l’environnement. L’appellation compte ainsi 40% de son territoire en agriculture biologique et 80% des opérateurs respectent au moins un engagement agro-environnemental. L’idée forte véhiculée par l’O.D.G. (Organisme de Défense et de Gestion) est d’être inclusive tout en respectant le rythme de chacun.  

Le faugérois ne souhaitait pas s’arrêter là mais envisageait d’inscrire la transition écologique à l’échelle de l’ensemble de son territoire. Lors du ban des vendanges 2019, une nouvelle étape a ainsi été franchi, en associant les maires des sept communes de l’appellation à leur projet agro-environnemental par le biais de la signature d’une lettre d’engagement. Comme le souligne Nathalie Caumette, la mutualisation des actions menées collectivement permettra que « le fonctionnement des écosystèmes [soit] réellement [considéré] car la nature n’édifie jamais des frontières imperméables. Ainsi, la pertinence d’une démarche territoriale en matière environnementale n’est pas qu’une méthode conseillée : c’est une condition de résultat. »

Cette collaboration se traduira, dans les prochains mois, par des mesures concrètes comme par exemples la gestion collective des ressources naturelles (air, sol, eau, …), la préservation de la biodiversité et la mise en œuvre de ZNT (Zones Non Traitées).